Les techniques de conception web, une pratique en évolution

Il y a trente ans, la conception d’un site web passait invariablement par le développement en HTML de ses pages. Le HTML était à l’époque le langage de programmation web qui permettait aux navigateurs d’interpréter la façon dont les informations présentes à une adresse web spécifique devaient être affichées. Avec le temps, de nouveaux langages de programmation se sont joints effective-deb-designing-techniquesaux HTML sans pour autant le remplacer. On trouve aujourd’hui des langages comme le PHP, Ruby, le CSS, et bien d’autres encore.

Certains de ces langages serviront à interpréter le contenu, d’autres serviront à modifier la façon dont le contenu s’affiche (couleurs, espacement du texte, marges, etc.) ; tandis que d’autres langages de programmation web auront pour fonction de mettre en place des interactions avec les internautes et autres visiteurs. Il est à noter qu’aucun langage n’a réellement supplanté le HTML dans sa fonction première. Aujourd’hui, le HTML a évolué pour en arriver à sa cinquième itération, le HTML5. Un langage de programmation polyvalent et flexible dont les fonctionnalités ont déjà permis de remplacer des langages plus obsolètes comme le Flash.

Grâce aux nombreuses évolutions dont elle a fait l’objet, la conception web est devenue une solution très polyvalente. On retrouve aujourd’hui des entreprises qui se servent de leur site internet pour mettre en place des interactions originales avec les visiteurs. C’est le cas par exemple des compagnies qui s’en servent pour récompenser les visiteurs avec des cadeaux, des mini-jeux, des expériences interactives et bien plus encore !

De nos jours, il n’y a donc plus de réelles limites à ce que les sites internet peuvent faire. Qu’il s’agisse d’un système de présentation interactif, d’un guichet virtuel ou même d’une plateforme de commande ou de communication, le site internet devient votre meilleur outil pour satisfaire les attentes de votre clientèle, et consolider votre présence sur internet.

Leave a Reply